Bienvenue à Sandra, notre nouvelle chargée marketing !

InterStis n’en finit plus de grandir ! Aujourd’hui, nous vous brossons le portrait de Sandra Raoelison, alternante pour l’année en tant que chargée de marketing. Impatient.e d’en savoir plus ? Nous aussi !

Bonjour Sandra ! On te laisse te présenter ?

Après l’obtention de mon BTS Communication en 2016, j’ai fait le choix de rentrer sur le marché du travail. 

Au cours de mon dernier poste dans un OPCO, j’ai été en contact avec différentes organisations. À la fin de ma mission, j’ai muri mon projet d’effectuer un V.I.E. Puis la crise sanitaire est arrivée et j’ai dû revoir mes priorités. C’est là que mon goût pour le marketing digital s’est ravivé, je me suis empressée de trouver une école en alternance (SupCareer du groupe INSEEC) afin de garder un pied dans le monde du travail tout en finissant mes études. Durant mes mois de recherches, j’ai découvert InterStis tout-à-fait par hasard, et c’est avec détermination que nous allons collaborer ensemble pour faire grandir l’entreprise.

Comment s’est passé ton intégration en cette période si particulière ?

Alors mon intégration s’est très bien passée. Le maître mot est «communication ». En tant qu’alternante j’ai la chance d’avoir des collègues patients, à l’écoute et pédagogues. Ma tutrice Clémentine Makangila, vous retrouverez son article ici, et moi faisons le point chaque jour sur les missions prioritaires à accomplir et les stratégies à mener. 

L’équipe Sales m’a fait une démo de l’interface et m’a expliqué l’utilisation de notre SaaS collaboratif. Les conditions sanitaires ne m’ont pas encore permises de rencontrer toute l’équipe mais nous avons pu échanger en visioconférence grâce à l’une des fonctionnalités de l’outil. Par exemple avec Kévin, qui est également apprenti, nous avons pu effectuer plusieurs réunions de cette manière. Ainsi, nous avons convenu de plusieurs dates avec l’agenda partagé d’InterStis. 

Ce qui m’a séduit chez InterStis, c’est que ce soit une solution numérique française et responsable. Les valeurs transmises à travers l’outil sont appliquées au sein de l’équipe et de l’entreprise. L’impact négatif des mails par exemple, est ancrée dans l’ADN, nous échangeons principalement via la messagerie instantanée et co-éditons les documents en temps réel. Nul besoin de s’envoyer 30 mails.

Décris-nous ta journée type en tant que chargée marketing d’interStis ? 

Actuellement en télétravail, nous faisons le point chaque matin avec ma responsable, Clémentine pour planifier la journée selon les priorités. 

Ce que j’apprécie le plus c’est l’autonomie qu’elle me laisse, nous avons instauré une relation de confiance. Chaque jour, je m’occupe de différentes missions comme la veille, l’analyse de Google Ads et Analytics, la rédaction d’article pour le blog ou pour les réseaux sociaux LinkedIn et Twitter

Qu’est ce qui te plaît le plus dans tes fonctions ? 

Alors, le monde du secteur public est particulier : je ne connaissais pas la moitié des termes *rires* comme la « préparation budgétaire », au passage un kit pratique va bientôt être disponible pour les collectivités à ce sujet 😉 Mais on s’y fait rapidement ! J’adore apprendre, et c’est un vrai challenge pour moi d’attirer cette cible ! 

Contrairement aux idées reçues, le marketing ça n’est pas de la vente, ça c’est les sales qui s’en occupent. Derrière, ce qui me plait, c’est le dessous de l’iceberg : l’inbound. Comprendre et ensuite trouver la solution. Nous cherchons comment aider au mieux nos administrations et nos élus locaux en cette période de confinement. Nous pensons également « à quoi nos utilisateurs ne pensent pas avoir besoin mais en ont besoin ». C’est tout un mélange entre la création digitale et la psychologie du comportement humain. 

Les administrations et les élus ont besoin d’un outil collaboratif unique. Leur gestion quotidienne devrait pouvoir se faire aisément sans ouvrir 15 logiciels (agenda, visio, GED…) à la fois.

Pour finir, je te laisse compléter cette phrase : « si j’étais un outil interStis, je serais… »

L’espace (les carrés) ! J’absorbe tout et je rassemble tous les éléments que me donnent mes collaborateurs.


Laisser un commentaire