Les bonnes pratiques pour développer sa communauté

Développer et animer un réseau d’acteurs et de collaborateurs est un réel challenge. Dans de nombreux secteurs cette activité se professionnalise. Il ne suffit plus de partager son site dans une publication sur les réseaux sociaux pour mobiliser les foules. Autant lancer une bouteille à la mer.
L’objectif d’un animateur de communauté est de mobiliser dans le temps une communauté qui partage vos valeurs, avec laquelle vous pouvez interagir instantanément et qui par sa contribution fait avancer de vos projets.
Comment réussir à fidéliser un maximum de personnes à l’ère numérique de l’éphémère et de l’instantanée ?

Voici quelques conseils pratiques à adopter d’urgence pour augmenter l’engagement de votre communauté.

Adoptez la « mentalité réseau »

Que vous soyez à un salon, un évènement ou à un speed business meeting il faut toujours être prêt car votre communauté est partout !
Ne cherchez pas directement à obtenir un bénéfice de ces personnes. Au contraire, mettez-vous en position de leur rendre service en vous posant une question toute simple « Que puis-je faire pour elles ? » L’objectif est de créer gratuitement du lien en gardant à l’esprit qu’il pourra s’avérer utile à l’avenir.
N’ayez pas peur d’aller à la rencontre de votre communauté ! Même à l’ère des réseaux sociaux numériques, ne sous-estimez point le contact direct. Il reste déterminant dans nos relations sociales et professionnelles.

Demander des feedback à votre communauté et engager la dans une démarche de co-création

Votre communauté a plein de chose à vous apprendre sur vous et vos projets ! Donnez-leur une voix en leur proposant un rôle d’Ambassadeur. Demandez-leur d’apporter leur pierre à l’édifice. En instaurant une certaine complicité avec les membres de votre communauté et vous créez les conditions de l’avènement d’idées et d’innovations. C’est par ailleurs l’occasion de découvrir des talents cachés parmi les contributeurs.

La co-création apporte une réelle valeur ajoutée à votre projet car elle s’appuie sur l’esprit d’équipe, l’entraide, le collectif et la cohésion de groupe. Elle favorise l’émergence de solutions par le partage de connaissance.

Aussi simple que cela puisse paraître, le fait de co-créer donne l’opportunité à certains de valoriser les bonnes idées et donc, d’accélérer l’innovation tout en cultivant le système de feedback.

Prenons l’exemple de Crédit Agricole Consumer Finance et sa plateforme bêta-test dont le principe est simple : rassembler des collaborateurs volontaires pour leur permettre de tester des produits ou des services de Crédit Agricole et de partager leurs feedbacks.

Donner la parole à sa communauté pour construire son projet ou son offre est le meilleur moyen d’une part de ne pas se tromper dans les orientations et d’autre part de créer une communauté d’ambassadeurs engagés pour votre entité.

C’est également un bon moyen de comprendre les parcours, les attentes et les besoins de vos clients en vous mettant à leur place en testant les produits et les services concurrents proposés, par exemple.

Mettez en place des Call-to-Action

Votre communauté a non seulement besoin d’être informée, mais elle a aussi besoin d’être sollicitée.

Le Call-to-Action ou “appel à agir” s’avère être très efficace en matière d’interactions.

Il existe de nombreux moyens afin d’activer sa communauté. Feedback, partage, envoi sur le terrain (demande de devis ou même un commentaire) : le but est de susciter une action de la part de vos collaborateurs.

Par exemple, au début ou à la fin d’une réunion ou d’un brainsorming, pensez à poser une question qui appelle à répondre : Avez vous des remarques positives ou négatives à faire sur notre dernier projet ? Comment allez vous procéder ? Quelles seraient vos recommandations ?

Il ne faut surtout pas hésiter à aller chercher votre communauté directement via ces Call-to-Actions. Vous créez ainsi de l’engagement, augmentez votre visibilité et multipliez des interactions avec vos utilisateurs.


Laisser un commentaire